Comment choisir la couleur de mon parquet avant de le teinter ?

La couleur du bois est la première chose qui vient à l’esprit lorsqu’on choisit un parquet. La couleur claire donne une impression d’espace et de lumière. Un sol foncé donne une sensation de chaleur et d’intimité.


Qu’elle soit claire ou foncée, la couleur d’un parquet évolue avec le temps. L’action des rayons ultra-violets modifie la teinte du bois neuf qui aura d’ailleurs déjà subi une première transformation lors du vernissage. Les bois clairs évoluent vers les tons chauds, ils s’assombrissent un peu, certains jaunissent sensiblement. Les bois tropicaux ont tendance à brunir ou à rougir. Quelques essences s’éclaircissent à la lumière du jour, comme le wengé et le palissandre. Le déplacement d’un tapis sur un parquet neuf après quelques semaines révèle nettement le phénomène d’oxydation du bois. La surface découverte, plus claire, reprendra en un ou deux mois la couleur générale du parquet. Un simple ponçage de la surface permet de retrouver la teinte d’origine du bois avant oxydation.