Quelle sont les conditions à respecter avant de poser un parquet ?

Avant de poser un parquet, il est nécessaire de respecter des conditions. En effet, afin d’éviter toutes mauvaises surprises, il faut maitriser la stabilité du parquet et des conditions dans lesquelles il va être posé.

 

Pose d'un parquet

Poser le parquet dans de bonnes conditions.

  1. Conditions de construction :
  • Les locaux à parqueter doivent être hors d’eau et hors d’air. Cela signifie que l’étanchéité du bâtiment a été réalisée et que les fenêtres sont posées vitrées.Le gros œuvre, et les enduits doivent être secs. Leur humidité résiduelle ne doit pas dépasser 5% pour les parois verticales et 3% pour le sol.
  • L’humidité de l’air en principe doit être comprise entre 45% et 65%. En réalité les variations hygrométriques dépassent fréquemment cette fourchette. La notion d’humidité de l’air est cependant fondamentale car elle sensibilise les différents acteurs sur les conséquences d’une forte humidité saisonnière ou issue d’un chantier imparfaitement sec.

Les conditions de mise en route d’un préchauffage éventuel doivent être remplies. Il est important d’être en mesure de corriger rapidement l’état hygrométrique de l’air.- Tous les travaux salissant et nécessitant un apport d’eau doivent être terminés : marbres, pierre, carrelages, chapes..

2. Risques de poser un parquet dans des conditions humides ?

  • Gondolage : le parquet se déforme avec l’humidité.
  • Les colles sont fragilisées et peuvent se dénaturer.
  • Le support où l’on pose le parquet peut s’altérer et rendre également de l’humidité.

Jerenovetoutpourvous s’engage pour vous : nous sélectionnons nos fournisseurs avec exigence et nous vous accompagnons dans votre choix.